Tu as encore un doute ? Ecoute mes élèves et juge par toi même !

Maxence, 23 ans, s'est amélioré grâce à un entraînement et une diète personnalisée.

Comme beaucoup, Maxence a essayé de commencer seul. Il s’est rendu compte que prendre des programmes au hasard, ce n’est pas efficace.

Maxence en avait marre, il souffrait de ne pas voir de progrès.

Après de nombreuses discussions, nous avons travaillé ensemble sur son objectif.

Jour après jour, il se rapproche de ses objectifs. 

Et maintenant, personne ne nous arrêtera.

Pierre, 22 ans, manquait de connaissances et d'envie pour reprendre le sport. Il voulait tout abandonner.

Pierre n’en pouvait plus du sport. Ou du moins, il ne savait pas comment s’y prendre et désespéré à l’idée d’avoir des progrès.

Nous avons pris le temps de bien discuter pour cerner ses objectifs. 

Après avoir modifié sa façon de s’entraîner, son entraînement et son sommeil, Pierre est maintenant conscient qu’il est sur la bonne voie.

Les progrès se sont fait ressentir et ne cessent d’augmenter !

Garice, 21 ans, a toujours aimé le sport mais n'osait pas s'y remettre seul.

Garice avait tout d’un sportif : bonne alimentation, un goût pour le sport… mais il n’y arrivait pas.

Les résultats physiques n’étaient pas à la hauteur de son implication.

Nous avons remédié à cela. Après 4 mois de suivi, les progrès physiques comme mentaux sont au rendez-vous.

Félicitations, Garice ! 

Mirana, 21 ans, souhaitait perdre du poids pour se sentir bien dans sa peau, physiquement comme mentalement.

Mirana, c’est une de mes plus grande fierté de coaching.

Les objectifs étaient grands, mais j’aime le défi. Comme elle.

Ensemble, on se devait de travailler pour qu’elle réapprenne à aimer son corps.

De mon côté, je lui ai fait un programme personnalisé avec plan alimentaire.

Du sien, elle se devait de mettre de l’intensité à la salle. Pas à 99% de son potentiel, mais à 100%.

Mirana avait du mal à me parler de ses objectifs. Pour beaucoup, la perte de poids est un tabou, et doit se faire seul.

C’est faux. Ceux qui pensent ainsi devraient à minima en parler à leur entourage afin d’être compris. 

Faites vous suivre comme Mirana pour atteindre des sommets, et atteindre un niveau de réussite que vous n’aurez jamais imaginé atteindre.

Laura, 20 ans, avait besoin d'un réel soutien mental et psychologique pour continuer à avancer.

Laura est une fille splendide : chanteuse, musicienne, sportive, rien ne l’arrête. Mais malgré cela, il demeure en elle un petit manque de confiance en elle qui l’empêchait de se sentir fier d’elle-même.

Nous avons travaillé ensemble sur une perte de poids pour lui permettre de se sentir mieux dans son corps, physiquement comme psychologiquement.

 

Lucas, 20 ans, avait besoin de prendre du poids

Lucas avait besoin de prendre du muscle, mais aussi d’être réellement suivi : comme il le dit, je suis toujours disponible.

Il a une question : j’y réponds. C’est ça la force d’un suivi personnalisé, on est constamment en contact, toujours en évolution. 

On progresse chaque jour, et les personnes qui bénéficient d’un suivi à distance peuvent me faire un retour quand elles veulent, ce qui leur permet de toujours avoir un retour sur leurs séances.

 

Clémentine, 23 ans, avait besoin de savoir quels exercices faire et quels aliments manger.

Clémentine avait besoin d’un programme à faire à la maison sans aucun matériel. 

Parce que pour elle, manque de temps n’était pas une excuse. Et elle a raison !

Il lui fallait aussi quelqu’un de passionné, ce qu’elle a parfaitement trouvé avec mon accompagnement.

Fait comme Clémentine et ne te trouve pas de fausses excuses !

Pauline, 21 ans, avait besoin d'un suivi personnalisé pour atteindre ses objectifs.

Pauline en avait plus qu’assez de stagner. Il fallait repasser par les bases : une bonne alimentation, et des entraînements d’une grande intensité.

Elle a su saisir l’opportunité de m’avoir comme coach pour un suivi personnalisé. 

Elle a su tenir ses objectifs. Elle a été assidue, et tout le mérite lui revient.

Paul, 20 ans, avait besoin de voir son corps se transformer.

Paul a eu besoin de quelques séances pour se rendre compte que la musculation le faisait vibrer. Même s’il avait du mal à confier l’évolution de son corps à quelqu’un d’autre, il a fini par tenter.

Et quel choix concluant ! Une nette progression mentale et physique. Paul a été un de mes premiers élèves, et j’en suis fier. 

Samantha, 20 ans, souhaite perdre les kilos en trop et réussir à aimer son corps de nouveau.


Samantha avait envie de faire du sport. Mais elle ne savait pas comment s’y prendre, comme beaucoup.

Elle avait besoin d’avoir un programme pour renforcer son bas du corps, notamment les abdominaux et les fessiers.

Elle a alors compris qu’il fallait de la discipline. Elle a pris le programme abdos/fessiers à faire chez soi sans matériel en 28 jours, avec l’option suivi.

Après ces 28 jours, Samantha a décidé de continuer le programme 15 jours.

Elle a ensuite décidé de continuer avec moi pour qu’on continue ensemble de travailler sur ses objectifs. 

Témoignages musculation

Thomas, 20 ans, avait besoin d'un accompagnement mental pour persévérer et faire face aux difficultés.

Thomas avait besoin d’un accompagnement moral et mental, plus que sportif. Concrètement, il avait besoin d’avoir des retours sur ses programmes et un avis extérieur.

J’ai pu accompagner Thomas pour le changer mentalement. 

Thomas vole désormais de ses propres ailes.

La préparation mentale est très importante.

C’est elle qui te fera aller loin, et à surmonter chaque obstacle, jour après jour, mois après mois, années après années.

Jérémy, 22 ans, stagnait dans la musculation et ne prenait plus goût aux séances.

Beaucoup d’entre nous se reconnaîtraient dans le cas de Jérémy.

Après des années d’expériences, il ne se passait plus rien. Il fallait passer un cap. Il avait besoin de renouveau.

J’étais là pour ça, c’était ma mission. 

C’était passionnant, et surtout, ça a fonctionné.

 

Clément, 21 ans, souhaite perdre quelques kilos avant de partir sur une prise de masse.

Clément avait le problème que beaucoup de gens rencontrent : le manque de discipline.

Par manque de discipline, il faut comprendre qu’il pouvait faire du sport 5 fois par semaines, puis ne plus en faire pendant 3 semaines.

Il faut être rigoureux, et en faire à intervalle régulier.

C’est ça la discipline.

Et je suis là pour te l’apprendre !

 

Axelle, 22 ans, se devait de reprendre le sport après des années sans pratique.

Axelle souhaitait perdre un certain nombre de kilos. 3 mois plus tard, elle est à la moitié de ses objectifs.

C’est là que ça devient le plus dur : il faut tout donner, rien lâcher.

Je l’accompagne 24h/24 comme elle dit grâce à un programme d’entraînement et alimentaire personnalisé !

Léna, 20 ans, était déjà sportive mais voulait un programme précis pour ne plus faire les exercices au hasard.

Léna avait conscience qu’elle avait beau être sportive, elle allait un peu trop au feeling à la salle.

Les connaissances, elle les avait, mais elle avait un peu moins de discipline, ce qui laissait place à des séances totalement improvisées.

Et peu importe vos compétences dans un domaine, l’improvisation est rarement le fruit d’un travail de qualité.